Carnaval apprendre en s’amusant #27

J’ai été nominée pour participer au « Carnaval apprendre en s’amusant » de Stéphanie Boudaille-Lorin

Blogueurs, pour participer, c’est simple !
  1. Chaque carnaval sera ouvert du samedi au vendredi suivant
  2. Pour ajouter votre contribution, il suffit de mettre un lien dans les commentaires ci-dessous.
  3. Tout billet de votre blog peut être pertinent s’il est lié aux apprentissages ludiques, quelle que soit la tranche d’âge – on peut s’amuser à tout âge et heureusement !
  4. Le carnaval n’est pas réservé à ceux qui pratiquent l’instruction en famille, les bonnes idées sont à prendre partout et à partager.
  5. Merci de mettre un lien vers un billet en particulier (les liens vers l’accueil du blog ne seront pas conservés). En revanche, vous pouvez mettre autant de participations que vous le souhaitez tant que cela reste des billets récents.
  6. N’hésitez pas à indiquer dans votre article que vous participez au Carnaval Apprendre en s’amusant, où vos lecteurs trouveront d’autres pistes.

J’aurai souhaité faire un article spécialement pour l’occasion. Ici nous ne passons que par du ludique… Nous sommes en unschooling… et ma grande est de toutes les manières allergiques aux apprentissages formels et scolaires (et moi aussi !). Nous utilisons beaucoup de jeux ou des supports amusants choisit et validés par les filles. Mais, avec tous nos préparatifs et l’anniversaire de la mini, je n’en ai pas eu le temps. J’ai même passé un chouia la date limite… Chuttttt !!!

Alors j’ai partagé deux articles récents :

  1. un sur la production écrite pour ma 12 ans : enfin un truc qu’elle aime bien faire grâce à un livre qu’elle apprécie. Faut dire il est vraiment chouette !! et avec les cartes mentales de Fantadys : Production écrite et cartes mentales
  2. et l’autre pour ma tout juste 5 ans, qui entre à grande vitesse dans le graphisme : Graphisme

Puis ma mini a reçu par papa Loup et moi une mallette de feutres et pastels et le le très très gros cahier d’activités de Balthazar (Montessori) pour justement répondre à ses demandes d’activités.

Et notre 12 ans a voulu ré écrire une chanson de Kendji en transformant les paroles sur l’ordinateur. Papa Loup l’a aidée à reprendre son texte une fois fini pour revoir et corriger son ortho et grammaire. Elle était super contente d’elle et de ce moment partagé avec son beau-papa. Ecrire au clavier l’aider pour sa dysortho : moins fatiguant pour la main et surtout elle peut s’aider du correcteur. D’ailleurs, je cherche un bon logiciel pour d’aide pour les dysorthographiques (qui corrige l’orthographe mais aussi la grammaire). Si vous avez ça dans vos besaces je suis preneuse.

Laissez un p'tit mot ou un grand, ça fait toujours plaisir et motive à écrire ce blog ;) Merci