Fin de grossesse bébé3

Je suis dans la dernière ligne droite.. Et je suis épuisée physiquement et mon humeur s’en ressent. Je manque cruellement de patience avec mes aînées. Je ne supporte aucun cri, aucune crise, même quand la petite rit trop fort ça m’irrite….

Je dors très mal, endormie vers 2h, réveillée aux aurores. La vessie pleine, avec des levés plusieurs fois par nuit pour des pipis… pffff… Des douleurs ligamentaires au pubis, mais nettement moindre que pour ma 2eme pour qui j’arrivais à peine à marcher. Je sens le col qui travaille un peu avec parfois une sensation de décharge ou de coup d’aiguille. Quelques contractions surtout le soir, mais c’est juste l’utérus qui s’entraîne 😉 Je suis légèrement anémiée comme l’immense majorité des femmes en fin de grossesse. J’avais déjà débuté la grossesse avec un capital fer assez bas.

C’est cette fatigue qui m’inquiète… HS avant même d’avoir traverser le marathon de la naissance, avant d’accueillir bébé, avant la chute hormonale intense, avant la mise en place de l’allaitement, avant d’avoir à gérer les nouveaux repères de la meute et surtout avec mini qui est heureuse mais en régression un peu quand même. Et oui, sa joie est accompagnée tout de même d’une certaine angoisse. HS avant d’avoir tout en place pour l’être HS…

Je sais que Mr Loup va m’aider. Il a déjà prévu de gérer la logistique pour la maison et la fratrie, les aller-retour pour les activités des enfants, les RDV, les courses … afin de me permettre de me reposer au max, de rester au lit au calme en peau à peau avec bébé, que bébé puisse reste tranquillement à la maison sans être trimballé partout, permettre à cette connexion de s’éveiller et protéger notre bulle intime, à bébé et moi, mais aussi à toute la meute, le temps qu’il nous sera nécessaire.

Nous allons avoir besoin de temps, de temps pour ce petit être vulnérable et dépendant de nous. Du temps pour s’occuper des grandes, qu’elles ne se sentent pas exclues, reléguées… Du temps aussi pour nous, notre couple, notre intimité. Du temps pour notre meute, qu’elle reste unie.  Du temps et de l’énergie…

J’ai aussi peur que certaines personnes ne comprennent pas, ne respectent pas notre besoin de ne pas être envahi, que bébé n’est pas une attraction, ni nous… et que bébé n’étant pas un objet il ne passera pas de bras en bras : les seuls bras dont il a besoin sont ceux sécurisant de sa maman avant tout, son papa et ses sœurs. On touche avec les yeux, et seulement les yeux et ceci est valable pour tout le monde. Nous n’avons pas envie de devoir expliquer, justifier notre approche de l’enfant, ni devoir poser des limites et cadrer. Nous n’avons pas envie de devoir supporter les réflexions et les intrusions éducatives etc.  Mon Loup me rassure et me dit que je n’ai pas à avoir peur car lui cadrera, et ce sera une fois, pas deux… Il sera Loup sauvage…

J’ai hâte. Nous avons hâte, non pas que bébé naisse, mais de vivre cette merveilleuse aventure du processus d’enfantement, cet enfantement naturel, physiologique que l’accouchement naturel instinctif permet. Cette connexion à soi, à l’enfant, à la Vie… hâte que nous traversions tous les 3, ensemble, cette aventure, ce processus. Mettre un enfant au monde d’une façon connectée et spirituelle permet de naître à soi-même.

Chacune de mes grossesses, chacun de mes accouchements et chacun de mes enfants m’a fait grandir et entrer au plus profond de moi, (re)découvrir une partie de moi-même et m’y reconnecter.

Pour mon aînée, je me suis reconnectée à la Vie… J’ai renoué avec mon enfant intérieur, je l’ai pansé, j’ai emprunté le chemin de la parentalité consciente, bienveillante… Beaucoup de prise de conscience.

Pour ma deuxième, je me suis reconnectée à ma femme sacrée, ma femme sauvage sexuelle… J’en suis passée par un burn out et une séparation… Cette naissance a été intense en bouleversement, salvateurs avec du recul mais difficile à traverser sur le moment.

Que cette naissance me réserve t’elle ? Je sais que ce ne sera que du Bonheur. Nous nous en donnerons les moyens, ça c’est certain aussi car nous nous aimons intensément et profondément ! Cette grossesse est merveilleusement magique et une connexion avec bébé intense… connexion entre moi et bébé mais aussi entre papa et bébé.

Mr Loup aussi chemine depuis 9 mois. Il grandit, il évolue… Il se reconnecte à son enfant intérieur… Il devient protecteur, encore plus, avec moi et avec les filles. Il s’affirme. Il rayonne. Il devient le père de et plus seulement le fils de… Il s’affranchit de ses blessures. Il est Beau mon Loup.

 

Je vous propose de lire cet article d’une sage-femme sur la préparation du post natal (l’après naissance).

10 règles d’or pour un postnatal idéal.

2 comments

  1. Nous ne partageons pas vos convictions à 100% mais sa ne nous empêche pas de vous apprécierez profondement, nous somme heureux pour vous et nous ne nous imposons pas plus que sa nous vont bien compris que vous ne voulez pas de visite , et tout le reste .
    Nous resterons discret et attendrons le moment propice et que vous aurez choisi pour nous présenter le bébé.
    Nous essayons au mieux d’être compréhensif, au choix qui sont les votre .
    Je suis parfois malhadroite, je m’y prend mal mais mes intentions son bonne, après pas toujours bien formulé, et puis je n’ai clairement pas tout le vécu que vous pouvez avoir , j’ai encore mes yeux d’enfant par rapport à la parentalité, un jours viendra sa sera notre tour, mais rien ne presse le temps est salvateurs.
    Bisous à toi et ta tribu .
    Elo

    1. Merci Elo. Oui ce qui compte n’est pas d’adhérer, mais de respecter <3 Aimer l'autre, c'est cela : Respecter l'autre dans ce qu'il est et ses besoins.
      Nous vous embrassons en espérant que tout va bien de votre côté.
      Tu sais, on devient mère ou père avec l'enfant qui naît. Et tous les parents n'ont pas les mêmes prises de conscience... C'est tout un cheminement et pour cela faut il y être prêt et en avoir l'envie. Ce n'est pas toujours facile de se remettre en question et oublier son "nombril" pour se centrer sur l'enfant.

Laissez un p'tit mot ou un grand, ça fait toujours plaisir et motive à écrire ce blog ;) Merci