Unschooling / Formel

Notre IEF est en grand chamboulement. Je suis en pleine réflexion. Je sens un manque d’épanouissement et d’enthousiasme tant pour ma grande que pour moi.

Je reviens du unschooling radical. J’y crois. Mais, pour que cela fonctionne, je suis persuadée qu’un environnement particulier est fondamental : un environnement riche et stimulant tant matériellement qu’humainement.

Matériellement, avec un certain confort financier et un lieu de vie offrant un accès à la culture (musées, expositions.. et l’argent qui va avec pour s’y rendre, ainsi que la possibilité de payer des cours de sport, de musique, d’arts plastiques…).

Et un super réseau humain, des amis, de la famille, d’autres enfants avec des passions, des métiers, des loisirs, une culture partageant avec notre enfant, l’ouvrant ainsi à d’autres horizons, apprenant de ces personnes (et évitant aussi ainsi des cours payants en structure et le besoin de bouger beaucoup). Une émulation, quoi !!

Je n’ai pas ce milieu propice à offrir à mes enfants. Matériellement, je peux m’arranger, bouger avec le camion, prévoir en se serrant un budget « sorties ». Mais, je ne vis pas dans un département offrant un accès culturel important. Il est même quasiment inexistant. A part visiter des fermes (vivant dans un milieu tres rural et en mode autonomie, c’est bon elles connaissent), un parc aux loups et 3/4 mini musée où le tour est fait en 2 heures (si on traine)… C’est vite torché !!

Je n’ai pas non plus ce super réseau humain. Puis, ici pas d’ado en IEF connus. Alors exit le partage de savoir-faire et savoir-être, si enrichissant. Exit l’émulation si motivante !!

Avec ma 12 ans (dans 2 mois !), le unscho ne fonctionne plus quant aux apprentissages fondamentaux (maths et français). Je me heurte à ses difficultés qui lui font se détourner de tout ce qui pourrait la mettre face à ces compétences là. Et l’adolescence, l’ennui dans un lieu de vie qui ne la nourrit plus. A la question : « Souhaites tu aller à l’école », elle dit et redit : « NON ». Alors, le deal est qu’elle bosse un minimum.

Alors, depuis quelques temps, le matin nous faisons un minimum de formel : ludique, à son rythme, adapté à sa personnalité et sa manière de fonctionner (d’ailleurs, je passe pas mal par du Montessori, la manipulation l’aidant à aborder l’abstraction). Nous faisons un moment de maths : les 4 opérations. Et nous introduisons des nouvelles notions tranquillement, doucement mais sûrement. Et nous faisons un peu de français : grammaire et conjugaison, avec les petits cahiers Retz, la grammaire en 3D, des jeux de manipulation. Le tout durant 1 à 2 heures.

J’essaye aussi de me rendre disponible pour jouer, lire, regarder des documentaires ensemble, tout en gardant du temps pour sa soeur (et mes tâches quotidiennes !).

Aussi, il y des années, j’avais lâcher-prise avec l’écran étant persuadée qu’elle allait s’auto-réguler. Cependant, des années plus tard, j’attends toujours cette auto-régulation… Or, elle a tendance à s’enfermer de plus en plus devant cet écran. Certainement une fuite ou une réponse à des besoins non comblés. Alors, j’ai aussi décider de réguler moi-même en restreignant l’accès à l’écran.

Depuis 1 an, nous ne voyageons quasiment plus avec le camion (ou en voiture). Nous avons toujours eu l’habitude (quand leur papa et moi étions encore ensemble et même après), à accueillir du monde à  la maison. Notre lieu de vie était un lieu d’accueil, un éco lieu. Nous étions ouverts à des amis, mais aussi aux inconnus venant via passerelle éco et autres du genre. Nous allions chez les amis ou à la rencontre de nouvelles personnes rencontrées via internet (branchées, permaculture, maternage, éducation  positive, éco habitat, IEF…), nous allions en rencontre nonsco, nous partions visiter des lieux). Je pense que ça manque beaucoup à ma grande, qui est une enfant très sociable et qui aime voyager, découvrir de nouveaux lieux, de nouvelles personnes, visiter. Moi aussi, cela me manque. Alors, nous allons nous y remettre !!!

Aussi, je lance un appel :

FAMILLE IEF, venez !!! Notre lieu de vie peut accueillir tentes et camions. Je peux héberger une petite famille aussi en mode dortoir dans la maison 🙂

Vous êtes branchés permaculture, éco-habitat, vie en décroissance… ?? VENEZ !!!! Venez partager vos savoir-faire et savoir-être avec nous !!

Voici notre chez nous, notre Centre Permacole  : http://imala.fr/

 

 

15 comments

  1. C’est bien de se remettre en question. Bravo à toi !!
    Comme toi je pense que le unschooling a besoin de conditions particulières pour s’épanouir.
    Nous ne sommes pas si loin l’une de l’autre, je suis en Charente. Malheureusement, j’ai une Zoé qui réduit mon périmètre de déplacement à cause de son autonomie.
    Je te souhaite bon courage !!

    1. Oui, la remise en question en essentielle pour évoluer !! ça je n’ai jamais eu de soucis pour le faire 😉
      Tu es où en Charente ? (en mp si tu veux). On peut s’organiser une rencontre un jour si tu veux. Nous viendrons 🙂

  2. On est trop loin, dommage.
    Quand nous étions sur Paris, ou quand nous étions nomade, nous avions aussi souvent l’occasion de voir du monde, accueillir, être accueilli. C’est difficile à maintenir et par moment j’aimerai plus de rencontres (mais j’ai un appartement qui ne le permet pas du tout).
    Bon courage pour la suite.

  3. Mon petit garçon est trop petit pour répondre à ton appel et nous habitons trop loin… mais j’admire ta capacité de remise en question, bravo ! Peut être pourrais tu lancer cet appel depuis mon site en partageant ton article? Le site compte pas mal d’abonné et je partage les articles des blogueuses sur ma page Facebook qui compte 500 membres, je peux peut être t’aider dans ta recherche… C’est un des objectifs du site de favoriser les rencontre 🙂 N’hésites pas à me contacter si tu as besoin d’aide 🙂 Séverine

    1. Oui Séverine, c’est une très bonne idée !! Merci.
      Pour les rencontres, tu sais nous ne sommes pas restrictifs sur les âges des personnes/familles à accueillir !! L’accueil crée une émulation pour nous tous. Le mélange des cultures, des milieux sociaux, des âges. Et sa petite soeur de 4 ans a aussi besoin. Et quand la petite a des amis, elle laisse la grande tranquille 😉 Biz

      1. tu te connectes à ton compte, tu vas sur ton blog, tu cliques sur press this (installez avant) et tu partages 🙂 retrouves les infos dans les FAQ du site 🙂 menu tout en haut
        Redis moi par mail si tu as des difficultés 😉

      2. Je te remercie vraiment énormément. Cela y est j’ai entré l’article, ainsi qu’un évènement (une reunion d’info papote IEF le 12 février).

Laissez un p'tit mot ou un grand, ça fait toujours plaisir et motive à écrire ce blog ;) Merci