Contrôle pédagogique 06/2016

Nous étions le papa, ma 11 ans et moi. L’Inspectrice Mme Y (même que l’an dernier) et Mr D présent en tant que CPE.

Quand nous sommes arrivés, l’IA a eu l’air très étonnée de nous voir. Elle se rappelait très bien de nous et du rdv de l’an dernier. Mais ne nous mettait pas sur ce nom de famille…. Et donc effectivement le rapport de l’an dernier montrait une confusion de famille… Elle s’en est excusée. Elle a dit on fait l’entretien et on reparle du contrôle erroné à la fin (j’avais fais un courrier pour le rapport erroné).

J’avais apporté le classeur avec tous les travaux écrits de l’année, le porte document des documents pour travail en cours, le livre des siècles. Des photos des différents affichages muraux de la maison et l’espace de travail de ma fille. Et mon rapport péda des acquis et des notions vues cette année classés par matière, comme tous les ans.

J’ai commencé par remettre le contexte : les soucis de ma grande avec l’abstraction, le point avec l’orthophoniste, l’entretien avec la nouvelle orthophoniste et la neuropsy, leurs conseils et ce que moi j’avais mis en place. J’ai expliqué mon travail avec les intelligences multiples et celles de ma 11 ans. Comment j’avais détecté ses ressources et adapté les apprentissages en conséquent en piochant chez Steiner, Montessori, la grammaire en 3D, l’orthographe illustré, la conjugaison en chanson etc…

J’ai expliqué les progrès de ma grande. Les notions acquises (nombreuses grâce à cette adaptation). La confiance en elle qu’elle retrouve et le plaisir d’apprendre. Le suivi des ses rythmes propres pour avancer sans lacune et avec des bases solides. Un moment spécifique le matin pour les apprentissages « posés ».

Puis, on a regarder le classeur.

Entre temps, l’IA commentait, expliquait parfois des choses, conseillait. Intéressant.

Puis, ils ont discuté avec ma 11 ans. L’IA, comme l’an dernier, a demandé à E. si elle voulait lire un texte de son choix, quelques lignes, juste pour voir où elle en était, pas en tant que niveau, mais dans ses fonctionnements cognitifs. E a accepté et choisit un texte de chorale. Puis l’IA a demandé si elle voulait lire quelques lignes d’un texte de son choix peu travaillé ou pas encore travaillé. E a choisi un texte d’un conte Russe du travail en attente. Elle a lu la moitié d’une page !! Elle ne s’arrêtait plus. C’est l’IA qui l’a stoppé !!

L’IA avait un grand sourire. Elle a dit « quels progrès !! « . Lecture quasi fluide alors que l’an dernier était encore proche du déchiffrage. Au regard de ses petites fiches remplies, ses écrits dans le livre des sièces, Mr D a trouvé qu’E avait un très belle écriture.

E leur a parlé des Romanov et d’Anne Frank, la Shoa. L’ia et le cpe ont demandé à E ses passions, ce qu’elle préférait en histoire etc par exemple, pourquoi les Romanov l’intéressaient tant. Et ce qui l’interpellait avec Anne Frank. E leur a parlé aussi de l’équitation etc. Le tout très respectueux, intéressés et positivement.

Mr D a expliqué à E que parfois quand on lit et surtout tout haut on saute des mots, que même lui ça lui arrive, mais que ce n’est pas grave car ce qui compte est de comprendre le texte dans sa globalité. Ils lui ont conseillé d’écrire pour elle, pour le plaisir, même avec des fautes d’ortho, même si c’est en phonétique etc, que ce n’est pas grave, ça viendra petit à petit. Juste pour fluidifier son geste et prendre le plaisir d’écrire. l’IA a parlé de peindre, dessiner etc pour la gestuelle. Mr D lui a aussi expliqué l’importance de faire un peu tous les jours. Même juste un peu. Il a dit que lorsqu’on lit un livre, bien on peut alterner : elle lit un peu. Quant elle sature. Je prends le relai etc. Puis on le lit petits bouts par petits bouts. Je lui ai dis que nous faisions déjà ainsi.

En math, ils ont regardé le classeur. Et comment je materialise avec jetons ou dessins. E a sorti son jeu sur les multiplications. Ils ont vu qu’elle avait bien compris le sens.

L’IA a conclut qu’E avait fait des immenses progrès. Elle a trouvé que cette année j’avais structuré l’enseignement tout en gardant le unscho ce qui était très bien. Elle a appuyé le besoin de structure chez l’enfant (comme l’adulte). Que structure, effectivement, ne voulait pas dire « rigidité », mais « repères ». Et qu’un temps déterminé pour se poser donnait cette structure et l’automatisation de notions, d’apprentissage. Et que cela était important et d’autant plus les difficultés d’E.

Elle a félicité mon travail de recherches de clef pour E, d’adaptation des apprentissages etc. Elle a reconnu que c’était beaucoup de temps et d’énergie, mais payant et donc de continuer ainsi. L’IA est spécialisée dans les troubles neuropsy des enfants. Elle bosse dans une commission nationale sur ça. C’est ce que nous avions apprécié l’an dernier, car elle avait su voir les schémas cognitifs d’E, les lui expliquer et nous les expliquer et nous donner des conseils. Elle était contente de voir que j’avais mis ses conseils en place. Elle a trouvé E beaucoup plus épanouie et confiante en elle.

l’IA a aussi montré à E tous ses progrès et ses ressources intérieures. Mr D avant lui avait demandé selon elle qu’elle était ses points forts et là où elle avait la sensation d’avoir le plus progressé. L’ia lui a dit qu’elle avait tout pour une lecture autonome et qu’elle pouvait avoir confiance en elle, moins s’appuyer sur moi.

Le collège n’a pas du tout été évoqué.

L’ia est ensuite revenue sur le rapport me disant qu’effectivement y a eu des confusions de famille. L’an dernier, les rapports ont été rédigés « tard » et sans sa présence ou celle de la CPE qui était présente aux RDV, avec beaucoup de familles en même temps. Elle m’a dit que si le rapport me semble encore erroné, de la contacter de suite, et pas attendre un an., surtout que nos rdv et contacts sont cordiaux et positifs.

En partant, l’IA a dit à E « bon maintenant, on s’embrasse ? » avec un immense sourire. Elle a serré E dans ses bras en l’embrassant avec un « je suis très heureuse de t’avoir revu, tu as tellement grandi, tu es épanouie. Continue ma grande !! ». Elle nous a redit bien ce souvenir de nous, de nos visages, de notre famille (elle avait durant le contrôle d’ailleurs relaté le contrôle de l’an dernier) et d’où elle aussi son étonnement qd j’ai écris sur le contrôle non conforme. Voilà notre nom de lui remémorait pas notre famille a nous….

…..

Je suis contente de ce rendez-vous. Comme l’an dernier. Il était chaleureux et très respectueux d.E et de nos choix pédagogiques. J’apprécie les conseils que l’IA nous donne car ils sont pertinents et en lien avec notre démarche pédagogique. Elle a toujours un regard et une attitude positive avec notre fille Elle la porte et ça c’est super.

Laissez un p'tit mot ou un grand, ça fait toujours plaisir et motive à écrire ce blog ;) Merci